Jeudi 12 décembre 2019
Décembre 2019 >>
LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
ACCUEIL > Edito
EDITO DU MAIRE
Avril 2019

GUÉRARD, VILLAGE DE CARACTÈRE

Depuis 2014, le département de Seine-et-Marne a créé le label Village de caractère afin de valoriser les communes de moins de 3 500 habitants qui offrent des qualités patrimoniales, environnementales et autres atouts touristiques.
Outre la taille de la commune, des critères de sélections sont obligatoires, d’autres modulables.
Guérard a été retenu pour la labellisation 2018, grâce notamment à son cadre naturel paysagé, la qualité de son patrimoine bâti, ses chemins de randonnée, son tissu associatif très dense avec ses activités de toute nature et la renaissance de son passé viticole.
La commune et le département s’engagent.
La commune à ; - valoriser l’offre touristique et faciliter son authentification, - offrir une garantie de qualité aux visiteurs et aux consommateurs, - favoriser la dynamisation et l’animation de la commune, - participer à l’attractivité du territoire, - mettre en réseau les acteurs touristiques - financer et réaliser la pose des panneaux de labellisation selon la charte graphique du label « Village de caractère de Seine-et-Marne ».
Le département à ; - valoriser et promouvoir la destination et l’offre « Villages de caractère » de Seine-et-Marne, - aider la commune dans ses démarches d’amélioration et de développement touristique, - animer le réseau des communes labellisées.

La charte est conclue pour une durée initiale de 5 ans, tacitement reconductible.
Le futur Parc Naturel Régional (PNR) de la Brie des Deux Morins sera le meilleur des écrins pour la mise en valeur et la bonne exploitation de tous ces atouts.
Par contre, cette distinction nous oblige à une exigence que nous ne maîtrisons pas encore, l’entretien et la mise en valeur de ce patrimoine. Après la construction de la nouvelle école, ses aménagements extérieurs, l’avance de la TVA, les baisses de dotations de l’État, le budget communal ne pouvait affecter suffisamment de fonds dans ce domaine.
L’état d’une partie de nos 70 kms de voierie est à l’image de beaucoup de routes de France, déplorable. L’agglomération et la municipalité vont s’atteler dès 2019 à inverser la tendance.
Même si les dimensions et moyens ne sont pas comparables, nous pouvons nous inspirer de la beauté, la propreté, la perfection presque, de ces villages alsaciens comme Riquewihr ou de l’Yonne près de Chablis. Nous avons encore du chemin à faire pour relever ce challenge difficile, de par aussi la spécificité de notre commune, onze hameaux dispersés sur 2000 hectares.
C’est l’affaire de tous, pas seulement de la collectivité, mais de chaque habitant. Pensons à nos poubelles non rentrées, aux dépôts de déchets sauvages, aux monstres sortis bien avant le jour de collecte, aux véhicules garés en extérieur dont la place est prévue dans la propriété, à l’état des trottoirs, …
Que l’espace public soit aussi agréable à vivre que nos habitations contribuerait au bien être dont nous avons tous besoin.
Ce n’est pas qu’une question de moyens, ni de civisme. C’est de la responsabilité du caractère de chacun pour un village… de caractère.

Daniel Nalis